Les mauvaises postures liées au télétravail pendant le confinement

mauvaises postures liées au télétravail

Les mauvaises postures liées au télétravail pendant le confinement

Comment éviter les mauvaises postures liées au télétravail

Les changements dus au Covid-19 ont envahi nos vies et les ont bouleversées. Des effectifs entiers ont travaillé ou travaillent actuellement à domicile en raison de la crise du coronavirus.

Le télétravail, pour de nombreux employés, cela signifie : travailler dans le cadre d’un arrangement provisoire. Le mal de dos ou aux cervicales peuvent en être la conséquence. Mais faut-il s’attendre à des dommages à la colonne vertébrale ?
Il est donc utile de faire le point avec un ostéopathe pour éviter de grosses douleurs liées à ces mauvaises postures.

A la place d’être installé à un poste de travail ergonomique comme d’habitude, beaucoup d’employés doivent maintenant se contenter d’une table de cuisine, d’un bureau pour enfants ou d’autres aménagements provisoires. De plus, les chaises ne répondent souvent pas à l’idéal recommandé.

Toutes ces modifications malheureusement inévitables pour de nombreux d’entres vous peuvent laisser des séquelles sur le plus ou moins long terme.

Les séquelles du télétravail

Avec le télétravail, nous ressentons encore plus vite que d’habitude des douleurs au niveau de la nuque, la partie supérieure de notre dos se rempli de tensions et de raideurs, des engourdissements voire des fourmillements peuvent même apparaitre dans nos bras et nos doigts.

Ces phénomènes sont également accentués par le fait que le nombre d’heures de travail a aussi considérablement augmenté.

Quelques conseils :

Conseil 1 : Travailler en position debout et changer de position régulièrement

Les travailleurs peuvent se servir d’une table de bar et travailler parfois debout. Cela permet de déverrouiller la colonne vertébrale notamment au niveau des disques lombaires. C’est encore plus facile si vous avez un plan de travail plus élevé ou un comptoir dans la cuisine.

Si vous n’avez pas ces possibilités, vous pouvez essayer de téléphoner debout ou en marchant. Cela permet de soulager votre dos et de faire un peu d’exercice.

Conseil n°2 : écran à 50 à 70 cm de l’œil

Idéalement, la table de travail devrait être légère et mate. En effet, les yeux se fatiguent plus rapidement en raison de la brillance réfléchissante ou des forts contrastes de couleurs.

 La table utilisée pour le travail doit être suffisamment grande pour que l’écran de l’ordinateur soit idéalement située entre 50 à 70 centimètres des yeux. L’écran doit également être légèrement surélevé et aligné avec le clavier et le fauteuil. Cela permet d’éviter les tensions dans la région de la tête et du cou du fait du port du regard à l’horizontal.

Conseil n°3 : éclairage blanc naturel ou neutre

Si possible, le poste de travail doit être placé dans la pièce de manière à recevoir une lumière du jour suffisante.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.